Calendrier_republicain_debucourt2Le calendrier républicain fut officiellement adopté le 24 octobre 1793, soit plus d'un an après l'avènement de la Première République (il n'y a donc pas d'An I !), après un long débat entre les mathématiciens Romme et Monge, les poètes Chénier et Fabre d'Eglantine et le peintre David. Le calendrier républicain est l'une des grandes réformes entreprises par la Convention nationale qui, tout comme le système métrique, visait à réformer la société jusque dans ses références au temps et à l'espace. Contre la superstition et le fanatisme, le dimanche, les saints, les fêtes chrétiennes étaient abolis au nom de la Raison, la science, la nature, la poésie, l'idéologie et l'utopie.

L'œuvre des mathématiciens : création d'un découpage égal des mois (12 mois, 30 jours), un système décimal des décades et des heures. L'année débute le jour de l'équinoxe d'automne.

L'œuvre des poètes : on donne aux jours des noms de plantes, d'animaux domestiques et d'outils. Les mois riment trois par trois, selon la "sonorité" des saisons.

A noter que l'année commence au jour anniversaire de l'abolition de la royauté et qu'elle se termine par la fête des "sans-culottides" (jours complémentaires).

On ne doit pas confondre les datations du calendrier républicain avec la mention, courante, "n..ème année de la Liberté", qui prend pour référence 1789. Dans les premières semaines d'utilisation du calendrier républicain, il est fréquent que les officiers de l'état-civil ne mentionnent pas le nom du mois, mais comptent par jours de "décade". La diffusion de ce calendrier, promu par la participation de grands artistes, se heurta cependant aux problèmes de la réduction des jours de repos qu'il impliquait ainsi qu'au rythme ancestral des foires et marchés agricoles.

Philippe Chapelin

Comment ça marche...

L'année républicaine est composée de 12 mois égaux de 30 jours, suivis de cinq ou six jours complémentaires, aussi appelés Sans-culottides (ce dernier nom est donné en honneur aux Sans-Culottes, les culottes étant l'apanage de la noblesse). La date du premier jour de l'an I ayant correspondu à l'équinoxe d'automne de l'hémisphère nord, c'est cet événement qui fut choisi pour déterminer le début de l'année. C'est pourquoi le premier Vendémiaire ne correspond pas toujours au 22 septembre.

Chaque mois est décomposé en trois décades. Les jours de chaque décade sont primidi, duodi, tridi, quartidi, quintidi, sextidi, septidi, octidi, nonidi, decadi.
Les mois d'automne sont Vendémiaire (le mois des vendanges), Brumaire (le mois des brumes), Frimaire (le mois du froid). Les mois d'hiver sont Nivôse (le mois de la neige), Pluviôse (le mois de la pluie), Ventôse (le mois du vent). Les mois du printemps sont Germinal (le mois de la germination), Floréal (le mois des fleurs), Prairial (le mois des prairies). Les mois d'été sont Messidor (le mois des moissons), Thermidor (le mois de la chaleur) et Fructidor (le mois des fruits).
Les Sans-culottides, qui étaient des jours fériés pour terminer l'année, sont la Fête de la Vertu, la Fête du Génie, la Fête du Travail, la Fête de l'Opinion, la Fête des Récompenses, la Fête de la Révolution.
De plus pour oublier tous les saints dont nous avait abreuvé le calendrier grégorien, chaque jour de l'année était associé à un animal, une plante, ou un outil agricole...

cliquez sur ce lien, si vous désirez convertir une date républicaine